Projet Troilus

Étape de la procédure en cours

Certificat d’autorisation émis le 11 mai 2005.

Information sur le projet

Nom du promoteur

FQM (Akubra) inc. (depuis 2013, anciennement Les mines Inmet)

Numéro de référence

3214-14-025

Abonnez-vous aux alertes par courriel de ce projet

Vous désirez plus d’informations?

Contactez-nous par courriel à [email protected]

Résumé du projet

Le projet d’exploitation minière Troilus a été autorisé le 20 octobre 1994 en vertu de l’article 164 de la Loi sur la qualité de l’environnement. La mine est entrée en exploitation à l’automne 1996. Deux fosses à ciel ouvert ont été exploitées pour extraire de l’or et du cuivre pendant environ 13 ans, soit jusqu’en mai 2008 pour l’une et jusqu’en avril 2009 pour l’autre.

La fermeture de la mine Troilus a eu un impact important sur la région. La mine employait 280 personnes à sa production maximale; la plupart étaient des résidents des municipalités de Chibougamau, Chapais et Mistissini. Les retombées économiques de la mine étaient estimées à environ 19 M$ annuellement dans la région immédiate.

Le promoteur a déposé un plan de réaménagement et de fermeture du site minier en décembre 2009. Les coûts de restauration présentés dans ce plan de fermeture s’établissaient à 8,3 M$. Ce plan de fermeture a été autorisé par modification du certificat d’autorisation le 3 novembre 2010. Le promoteur réalise son suivi post-exploitation depuis 2011.

Détails sur la localisation

Le site minier de Troilus est situé à la pointe nord-est de la réserve faunique Assinica, à 60 km à l’ouest du lac Mistassini, à 80 km au nord-ouest de la communauté de Mistissini et 130 km au nord de Chibougamau.



Avis de non-responsabilité

Une partie des informations de ce site Internet pourrait avoir été fournie par des sources externes. Le COMEX n'assume aucune responsabilité concernant la précision, l'actualité ou la fiabilité des informations fournies par les sources externes. Les utilisateurs qui désirent employer cette information devraient consulter directement la source des informations.